• QU'ON NE VIENNE PAS ME DIRE


    6 commentaires
  • LANGAGE D'AMOUR


    6 commentaires
  • STATUES SANS COEUR


    8 commentaires
  • LE TELEPHONE PLEURE

    L'idée de cette chanson est venue à Jean-Pierre Bourtayre après avoir vu ''L'Epouvantail'' de Jerry Schaltzberg.
    Dans ce film, Al Pacino, qui a quitté sa femme, se décide à l'appeler après huit ans de séparation.
    Il tombe alors sur une jeune fille sans savoir qu'il en est le père. Pour enregistrer ce titre, qu'il doit interpréter en duo, Claude organise un casting de petites filles.
    Toutes celles qu'il auditionne lui semblent manquer de naturel. Finalement, son choix se porte sur Frédérique Barkoff, la fille de ses collaborateurs Jean-Paul Barkoff et Nicole Gruyer.
    Au départ, il n'avait pas prévu d'en faire un 45 Tours, c'était une chanson qui devait s'intégrer à un show des Carpentiers diffusé le premier samedi de septembre.
    Après l'émission, l'engouement du public est tel, que la sortie commerciale est une évidence. Il se vendra à plus de deux millions d'exemplaires, ce qui constitue son record absolu.
    Entre octobre et janvier, c'est plus de 80 000 exemplaires qui sont vendus chaque jour.
    Sur scène, Claude fera toujours venir une petite fille du public pour chanter en duo avec lui.
    Ce moment attendrissant sera à chaque fois l'un des clous du spectacle.
    Une version anglaise sera enregistrée sous le titre, ''Tears On The Telephone'' et connaitra un beau succès en Grande-Bretagne.


    6 commentaires
  •  ET POURTANT LE TEMPS PASSE


    9 commentaires
  • UNE ANGLAISE AIME UN FRANCAIS


    6 commentaires
  •  DANS LES ORPHELINATS

    Cette chanson d'album qui n'est jamais sorti en 45 Tours, est une collaboration entre Cloclo & Gilles Thibaut avec qui Cloclo a déjà signé le tube mondial ''Comme D'Habitude''.
    Sorti en décembre 1968, sur le huitième 33 tours de Cloclo, ''Dans Les Orphelinats'' évoque le douloureux problème de l'abandon.
    Claude est bouleversant dans son interprétation de ce chef-d'œuvre qui hélas passera relativement inaperçu dans sa carrière, sans doute parce que trop éloigné de l'univers joyeux et survolté auquel il a habitué son public.


    8 commentaires
  • COMME LES AUTRES


    7 commentaires
  •  ALEXANDRIE ALEXANDRA


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique