• Claude François chez lui au Moulin de Dannemois, 1966

    Le moulin de Dannemois

    En 1964, Claude François achète une propriété privée dans l'Essonne, le moulin de Dannemois.

    Claude François y élèvera ses enfants, mais y fera également les plus belles fêtes du showbiz dans les années 70.


    7 commentaires
  • Le succès au-delà de la mort

    De son vivant, Claude François séduisait déjà petits et grands.

    Aujourd'hui, 38 ans après sa mort, ses disques se vendent toujours et font partie des œuvres les plus jouées en discothèques.

    Et grâce à sa chanson Comme D'habitude (en hommage à son idylle avec France Gall), My way en anglais, Claude François est aussi le chanteur Français le plus connu au monde.


    5 commentaires
  • La foule lors des obsèques du chanteur français, Claude François. Paris, 15 mars 1978

    La disparition brutale

    L'annonce du décès de Claude Francois, le 11 mars 1978, déclenche de véritables scènes d'hystéries.

    En disparaissant, l'idole de la jeunesse des années 70 entre dans la légende de la chanson française.


    6 commentaires
  • Claude et Isabelle François. France, vers 1970 

    La famille

    Avec sa compagne Isabelle François, Claude François a eu deux enfants, Claude Junior et Marc.

    En 1993, Claude junior a rouvert la maison de disques Flèche afin d'assurer la gestion du patrimoine musical de son père, qui, à ce jour, a vendu plus de 60 millions d'albums.

     


    6 commentaires
  • Claude François, Olympia. Paris, octobre 1964

    L'homme d'affaire

    En quelques années seulement, Claude François est parvenu à s'imposer en tant qu'artiste mais aussi en tant que businessman accompli.

    Chanteur, producteur, directeur de journaux (Podium et Absolu), patron de maison de disques (Disques Flèche) sont autant de casquettes qui ont permis à l'artiste de se bâtir un véritable empire financier.


    9 commentaires
  • Claude François, Paris, Olympia, octobre 1964

    Perfectionniste et autoritaire

    Le succès de Claude François n'est pas dû au hasard.

    Très tôt le jeune homme a fait preuve d'acharnement pour parvenir à percer dans le métier de chanteur.

    Avec les années et le succès, sa détermination s'est transformée en perfectionnisme mais aussi, selon ses nombreux collaborateurs, en autoritarisme, souvent excessif.


    4 commentaires
  • Claude François dans les locaux du magazine Podium. Paris, 21 mai 1974

    L'aventure Podium

    En 1972, Claude François rachète le magazine musical Podium.

    Il dirige l'équipe du journal depuis ses bureaux parisiens.

    Les reportages inédits et les posters vaudront un grand succès au journal, marquant toute une génération de jeunes lecteurs.


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique