• SE TORNI TU (MAIS QUAND LE MATIN EN ITALIEN)

     


    8 commentaires
  • UN JARDIN DANS MON COEUR

    Cette chanson de 1971 est l'adaptation d'un standard de country américaine intitulé ''You've Got A Friend''.
    Sur un texte en français signé Eddy Marnay et sous la direction musicale de Raymond Donnez, Cloclo donne une allure inattendue et symphonique à cette belle mélodie, chantée à l'origine par Carole King.
    Le public découvre la version de Claude François pour la première fois le 6 Novembre 1971, dans l'émission de Philippe Bouvard, ''Samedi Soir''.


    6 commentaires
  • LE MOULIN DE DANNEMOIS 25eme PARTIE / 47

    1971

     Cloclo et sa mère dans le hall d'entrée du Moulin avant la restauration et pour objectif de Bernard Leloup.

    A Salut les Copains, il se confie : «  Depuis des années, je m'amuse à meubler mon Moulin.

    J'ai adopté un double style, un style Louis XIII renaissance espagnole et un style moderne contemporain.

    Il y a dans un recoin du rez-de-chaussée une guérite anglaise, en cuir capitonné, qui s'est promenée dans toute la maison je crois.

    Elle est très volumineuse, encombrante, mais elle me plaît...

    Il y a aussi du contemporain, acier et verre, qui se marie avec tout, et ce fameux Louis XIII espagnol dont la patine, la rigueur sur le dallage, répondent à la rusticité des poutres de chêne. »

     


    4 commentaires
  •  


    4 commentaires
  • IMMORTELLES SONT LES FILLES


    4 commentaires
  • CLOCLO VU PAR LAURENT WOLF

    « Le quart d'heure Cloclo »

     A 7 ans, je connaissais déjà son répertoire car ma maman l'adorait.

    Plus tard, quand j'ai commencé ma carrière de DJ, j'étais plus tôt branché funk et rock.

    Mais tout DJ qui se respecte ne peut décemment pas animer une soirée en boîte sans faire « le quart d'heure Cloclo ».

    Claude François, c'est une mystérieuse alchimie qui ne cessera jamais de bien fonctionner …

    Et quel monstre de talent !


    3 commentaires
  •  HISTOIRE DE LA CREATION DES CLODETTES (1/3)

    Histoire de la création des Clodettes

    Depuis fin 1966 et jusqu'à la disparition tragique de Claude François, il est devenu inimaginable qu'un de ses concerts ait lieu sans les Clodettes.

    On peut dire que trois déclics furent nécessaires pour que les Clodettes voient le jour.


    Premier déclic

    Il faut remonter à la fin de l'année 1964. Le twist, le hully-gully, le madison ne sont plus des nouveautés. Sentant que c'est le bon moment, Claude François qui avait l'âme d'un chorégraphe, se met à créer de nouvelles danses. Son but est de faire danser la France entière, non plus sur des danses venues des Etats-Unis mais sur celles dont il est le créateur.

    Pour rapidement diffuser ces danses, Claude François s'adresse à Michel Bourdais qui travaille pour le magazine Salut Les Copains.
    Claude connaît Michel depuis plus d'un an. C'est à lui qu'il avait demandé de lui dessiner son portrait et ce dessin est d'ailleurs resté très célèbre. Claude demande donc à Michel Bourdais de dessiner des sortes de BD expliquant l'enchaînement des pas de ces nouvelles danses pour ensuite les publier dans Salut Les Copains.

    Lors d'une séance de dessin qui s'éternise, car ce que demande Claude à Michel est très compliqué à réaliser, Michel suggère à Claude de monter plutôt un show avec des danseuses pour apprendre les danses au public.
    Claude et Michel se mettent alors à déconner et à imaginer, tout en rigolant, des filles superbes dans des tenues rappelant celles des pin-up du dessinateur Aslan (
    reproduction jointe). Dans le magazine "LUI", chaque mois, il y a "la pin-up du mois". Ces pin-up faisaient, à l'époque, fantasmer beaucoup d'hommes dont apparemment aussi, Claude et Michel.

    Ce fut là le premier déclic.
    L'idée de monter un show "Claude François et ses danseuses" est née.

     

     HISTOIRE DE LA CREATION DES CLODETTES (1/3)

     

     


    7 commentaires
  • TU SERAS TOUTE A MOI


    5 commentaires