• Le Ballet du Hainaut danse à Paris en hommage à Claude François

    Le Ballet du Hainaut et Marc François.

    Le Ballet du Hainaut danse à Paris en hommage à Claude François

    La seule photo de Claude François prise par la tournaisienne France Jabé. A Cannes en 1965.

    Le Ballet du Hainaut danse à Paris en hommage à Claude François

    France Jabé en compagnie de la troupe et d'André Torrent.

    Le Ballet du Hainaut danse à Paris en hommage à Claude François

    La troupe du Ballet du Hainaut.

    Le Ballet du Hainaut danse à Paris en hommage à Claude François

    Le chorégraphe Jean-Jacques Van Velthem.

    Le Ballet du Hainaut danse à Paris en hommage à Claude François

    Le Ballet du Hainaut a rendu un bel hommage à Claude François.

    Le Ballet du Hainaut danse à Paris en hommage à Claude François

    Marc François, le fils cadet, ovationnant le Ballet.

    Le Ballet du Hainaut danse à Paris en hommage à Claude François

    La troupe pendant la réception parisienne.

    Le Ballet du Hainaut danse à Paris en hommage à Claude François

     

    La rencontre a été rendue possible grâce aux liens qu’avait noués avec le chanteur la tournaisienne France Jabé, membre du conseil d’administration du Ballet du Hainaut, mais aussi et surtout responsable du club belge "Claude François".

    "Je suis, depuis mon plus jeune âge, fan de Claude François. Son concert à l’Ancienne Belgique a probablement été le déclencheur d’une solide amitié qui s’est nouée entre nous. Grâce aux liens familiaux liés à mon mariage (France Jabé a épousé le cousin germain d’André Torrent, animateur à RTL), j’ai pu l’approcher même lors des répétitions ou des repas après ses spectacles. Je l’ai toujours suivi jusqu’à son dernier concert le 4 février 1978 à Forest, un mois avant son décès."

    Selon le Tournaisienne, Claude François adorait le public belge, raison pour laquelle il voulait créer un club à son nom en Belgique.

    "Dans le cadre de l’inauguration d’une plaque commémorative en mémoire de Claude François, au boulevard Exelmans à Paris, nous avons eu l’idée d’associer le Ballet du Hainaut à l’événement. C’était pour nous l’occasion d’emmener hors nos murs les danseuses et danseurs qui nous font confiance. Pour ce faire, nous avons choisi de rendre hommage à l’autre facette de Claude François. C’était un homme fragile, en plein questionnement, généreux. Ce côté-là, on le connaît mal, voire pas du tout. C’est comme pour ses chansons : on ne retient que les faces A des vinyles de l’époque."

    "À travers le Ballet du Hainaut, avec la complicité évidemment de Jean-Jacques Van Velthem, nous avons imaginé l’homme secret qui se cachait derrière le chanteur pour présenter à Paris, devant notamment Marc François, le fils de Claude, des chorégraphies classiques sur des chansons des faces B. C’est ainsi que Jean-Jacques Van Velthem a chorégraphié intentionnellement huit chansons moins connues du grand public comme "Je sais", "J’y pense et puis j’oublie" ou encore "Comme d’habitude" qui, peu de gens le savent, était d’abord sortie en face B. C’est n’est que lorsque Sinatra a racheté les droits et a remporté le succès que l’on sait avec "My way", l’adaptation en anglais de Paul Anka, que cette chanson a gagné ses lettres de noblesse. C’est sur un pas de deux sur pointe que nous l’avons réinterprété en classique et semi-classique. Il n’était nullement question de refaire ce que les Claudettes avaient déjà produit…"

    La prestation du Ballet du Hainaut a été appréciée à sa juste valeur par les membres du CCF mais aussi par tous les proches de Claude François.

    "Nous avons terminé notre prestation par une chanson inédite que l’on a retrouvée dans les cartons et ressortie sur un vinyle collector comme nous le faisons depuis l’an dernier ; il s’agit de "Respirando". Sur des airs de tango, Jean-Jacques Van Velthem a chorégraphié en un temps record cette mélodie; la prestation de nos danseurs a été ovationnée par les 140 personnes présentes à Paris."

    Le chorégraphe et la Tournaisienne ne désespèrent pas pouvoir rééditer ce "ballet improvisé" en l’honneur de Claude François. Pourquoi pas pour le 40e anniversaire de la disparition du chanteur ?


  • Commentaires

    3
    Lundi 6 Avril 2015 à 14:42

    Je ne me lasse pas de venir chez toi !  LOL

     

    En attendant la chanson ...

    Je me permets de te joindre la photo de la pochette .

     

     

     

    DATE  DE  SORTIE  :  23  MARS  2015

     

    PS  : je viens  de  t'adresser  un mail .

     

    Bisous .he

    2
    Lundi 6 Avril 2015 à 11:41

    Re coucou my Daddy .

     J'ai entendu ton cri de détresse ...

    Avant que tu attrape la fièvre au risque de nous faire un petit

    CACA  COCO   tout  dur ... lol  he  he 

     

    Je tiens à ta disposition 2 titres de la chanson  : RESPIRANDO  interprétées par :

     -  1 : LUCIO BATTISTI ( 1976 )

    -  2  : FRANSCECO  PAMERI (  2011 )

     

    Bisous .  he

    1
    Lundi 6 Avril 2015 à 10:16

    Salut mon grand .

    C'est un excellent document que tu nous présente aujourd'hui . yes

     ( Comme chaque jour )

    Superbes photos dont celle d'ANDRE TORRENT prise boulvard Exellmans .

    Non loin de l'ex domicile de Claude .

    Je vois que tu nous parle de la chanson " Respirando " .

    Je connais 2 versions hispaniques de ce titre

    Mais pas celle interprétée par CLAUDE !

     

    POURRAIS - TU  LA  METTRE DANS UN DE TES PROCHAINS ARTICLES  ? sarcastic

     

    MERCI .

     

    Bon lundi pascal et Daddy !!! LOL

     

    Bisous . he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :