• LE MOULIN DE DANNEMOIS 1ere PARTIE / 47

    LE MOULIN DE DANNEMOIS 1ere PARTIE / 47

    LE MOULIN DE DANNEMOIS 1ere PARTIE / 47

    HISTOIRE D'UNE DEMEURE

    c'est au printemps 1964, après bien de recherches, que claude François trouve la maison de ses rêves.

    Elle appartient alors à un couple de pharmaciens, Monsieur et Madame Michelat, installé dans le village voisin de Courance.

    L'heure de la retraite ayant sonné, ce couple décide de vendre sa propriété pour partir s'installer dans le sud de la France.

    Claude, qui cherche depuis quelque temps un havre de paix aux portes de Paris, entend parler de cette vente.

    Dès la première visite, il a le coup de foudre pour cet ancien Moulin à grains.

    Situé à moins de soixante kilomètres de Paris, près de Milly-la-forêt.

    Il est facile d'accès par l'autoroute du Sud, depuis l'appartement parisien du chanteur, au 46, boulevard Exelmans.

    L'endroit empreint d'histoire fascine d'autant plus Claude.

    Quand on naît en Égypte, on sait apprécier la magie des lieux millénaires.

     

    Ce moulin a été construit au XIIème siècle, à proximité d'une carrière de marne d'où le nom du lieu dit, « La Marnière ».

    appartenant au Seigneur de Dannemois, ce moulin sert à alimenter le fief en farine.

    Tous les serfs du domaine viennent y moudre leurs grains moyennant de lourdes taxes.

    Endroit stratégique du système féodal, ce moulin à grain est déjà au Moyen Age un haut lieu de la Seigneurie de Dannemois.

    Légende ou réalité, la petite histoire raconte que Jeanne D'Arc, au Xvème siècle, y fit étape trois jours, sans doute pour s'y restaurer, en se rendant à chinon à la rencontre de Charles VII.

     

    LE MOULIN DE DANNEMOIS 1ere PARTIE / 47

    Il n'en faut pas plus pour que Claude décide d'acheter cette propriété, pour un peu moins de 46 000 euros d'aujourd'hui.

    Véritable domaine, elle s'étend sur cinq cents mètres carrés habitables et trois hectares de terrain, traversée par une rivière baptisée l'école, qui regorge de truites.

    La promesse de vente est signée avant la tournée frénétique de l'été 1964 et se concrétise sur le papier, le 18 septembre de la même année.

    Pour Claude, le déraciné, ce jour restera l'un des plus beaux de sa vie.

    Il savoure à ce moment-là, une nouvelle revanche sur la vie.

     

    Très vite, il décide d'entreprendre des travaux pharaoniques afin d'embellir son domaine.

    Il sait exactement ce qu'il veut et ce qu'il faut pour transformer son moulin en un univers de rêve et de détente.

    Et pour cela, il ne lésine pas sur les moyens.

    Rien n'est trop beau pour son paradis.

    Homme de goût, Claude a le sens du raffinement.

    Il meuble le Moulin avec des pièces anciennes qu'il achète lui-même chez des antiquaires.

    Il mélange du mobilier de style Renaissance espagnole avec des meubles contemporains.

    Il confie à l'architecte Gabrielli la restauration intérieure et extérieure des bâtiments.

    Des 1965, statut d'idole oblige, il se fait construire une véritable piscine hollywoodienne, face à une dépendance qu'il a baptisée la « maison américaine » en référence à son aménagement très avant gardiste.

    De sa chambre, il peut admirer chaque matin l'eau bleu du bassin en forme de palette de peintre.

    Soucieux de l'esthétique, il n'hésite pas à choisir le plus beau carrelage pour revêtir le fond et les bords de sa profonde piscine.

    Tout autour, il installe un mobilier blanc des plus tendance.

    A partir de ce moment-la, dès le retour des beaux jours, la piscine devient le point de ralliement des réceptions au Moulin.

    Plus tard, ce sera un terrain de jeux idéal pour les enfants de l'idole.

    Claude fait également dessiner un jardin à l'anglaise par Monsieur Moser, un paysagiste de la ville de Paris.

    Au Moulin, Claude veut être tranquille.

    Pour se protéger des ardeurs de ses fans, il fait dresser tout autour de la propriété de hauts murs.

    Le 8 novembre 1967, il acquiert près de 2000 m2 de terrains avoisinants afin détendre sa propriété.

     

     

     

     


  • Commentaires

    11
    pioupiou
    Lundi 21 Mars 2016 à 21:36

    repose en paix claude on t aime

     

    10
    pioupiou
    Lundi 21 Mars 2016 à 21:35

    jai passer une exelentente matiner avec brigitte a tres bientot le moulin et superbe pierrette

    9
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 17:02

    Bonjour daddy.C'est vraiment un plaisir de venir sur ton blog spécial cloclo,beaucoup de bon moment sont graver dans nos têtes par toutes ces chansons des années 60/70,c'était le bon temps,la bonne époque et le temps des belles chansons,merci daddy de nous faire découvrir ce merveilleux blog consacré anotre idolle. Il est super beau ton article en rapport avec sa propriété,y a eu un film de sortir au cinéma retraçant la vie de cloclo jusqu'a sa mort,un film très émouvant d'ailleurs.  Je te souhaites un très bon jeudi après midi.Gros bisous,ton amie,gisou56

    8
    Samedi 23 Novembre 2013 à 02:50

    Il est samedi et je t'envoie mon petit facteur
    qui passera à pas feutrer pour ne pas te réveiller
    et postera dans ta boite ce petit mot d'amitié
    bonne journée et prends bien soin de toi et gros bisous
    ton amie Mado

    7
    Vendredi 22 Novembre 2013 à 17:33

    coucou voici un petit cadeau pour toi/ tu cliques dessus et opp tu l'as pour le mettre ou tu veuxbises Claudette

    http://www.my-files.fr/f/13/1385147165.gif

    6
    Vendredi 22 Novembre 2013 à 16:24

     Hello my Daddy .

    Très belle page sur l'historique de  la demeure principale de Claude  .

    C'est vraiment une très belle lecture que tu nous propose aujourd'hui .

    MERCI DE CE BEL ECHANGE .

    Bizzzz de ton Oncle  .

     

    Dan

    5
    petite étoile chris
    Vendredi 22 Novembre 2013 à 14:23

    Kikou Daddy ,tu ressemble étrangement à Claude François. Il faut bien que je mette un visage sur ton nom. bisoussssssss

    4
    Vendredi 22 Novembre 2013 à 13:16

    Coucou Daddy merci pour les compliments/ oui Cloclo aimais sa demeure /

     

    le moulin de Dannemarq/

     superbe endroit/ Bisous et bonne fin de semaine à toi/

    Fais attention il fait trés froid/

    Claudette

    3
    Vendredi 22 Novembre 2013 à 09:48

    Bonjour

    Un sourire 

    un petit mot gentil 

    voici ce que je t'apporte ce vendredi tout en 

    te souhaitant une très bonne journée

    En espérant que tout va bien!

    je te fais de gros bisous

    Claudette/

    Wouahhh superbe article

    2
    mari..
    Vendredi 22 Novembre 2013 à 08:41

    Bonjour, c'est un magnifique domaine, je ne l'ai pas vu,ni sa tombe.Mais,j'ai vu l'endroit où il est mort et la place qui porte son nom. Bonne journée Biz

    1
    Vendredi 22 Novembre 2013 à 07:23
    Jolie histoire c'est vrai qu'il l'aimait cette demeure Je te souhaite une bonne Fête des musiciens mon ami Daddy donc Bonne Sainte Cécile gros bisous ton amie Mado
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :