• LA VRAI-FAUSSE MORT DE CLAUDE FRANCOIS

     LA VRAI-FAUSSE MORT DE CLAUDE FRANCOIS

    Le 11 Mars 1978, 13h30,

    Claude s'éveille dans son appartement, au 46 bld Exelmans, il est rentré très tard de la Suisse, par avion. Derrière les rideaux de sa fenêtre, il devine les premières lueurs du soleil dans un ciel bleu azur et se surprend à penser que le printemps est arrivé plus tôt cette année. Dans la cuisine, sa compagne Kathaleen et son attachée de presse Marie-Thérèse de Haye lui préparent un solide petit déjeuner.

    -14h00 ,

    Claude s'attarde sur la splendide terrasse de son appartement, qui surplombe le boulevard. Il aperçoit quelques dizaines de fans, qui se pressent devant l'immeuble. Claude a pris l'habitude de les voir chaque matin, et note qu'ils sont de plus en plus nombreux. Il lance un salut amical, de la main, aussitot suivi d'un concert de cris et d'applaudissements.


    -14h15 ,

    Il goûte encore quelques instants au charme de ce matin de Mars 1978 et pense à ses futurs projets. D'après lui, l'année 1978 sera une bonne année. Sa carrière internationnal prend bonne tournure, et ses dernères chansons, "Magnolias for Ever" et "Alexandrie Alexandra", sont de veritable succès, et au top de la mode Disco. Soudain, la sonnerie du téléphone le fait redessendre sur terre. C'est son secretaire qui l'informe de sa venu à 15h, pour aller avec lui à la SFP, à l'enregistrement des "Rendez-vous du dimanche", avec Michel Drucker.

    -14h30 ,

    Claude passe un dernier coup de téléphone à sa mère, pour lui dire qu'il viendra avec une dizaine d'amis, ainsi que les Clodettes, dormir et manger au Moulin. Il a peur qu'il n'y est pas assez de place pour dormir...Mais sa mère s'occupe de tout, il n'y a aucun probleme. A peine en a t'il finit avec sa mère qu'un autre coup de téléphone le dérange. C'est Remy Grumbach, le réalisateur des "Rendez vous du dimanche" :

    "Claude, tu es en retard !"
    "Arrête, je ne suis pas en retard : je connais votre numero. Je vais arriver, ne t'inquiète pas. Mais dis moi, es-ce que tu veux que je prenne ma veste bleue ou ma veste en velours grenat ?"
    "Tu prend la veste qui est en bleu éléctrique."
    "Bon, je prend un bain et j'arrive"

    A la SFP, tout le monde prépare l'arrivée de Claude. Sylvie Vartant est présente, avec Michel Drucker, et assiste aux répétition des clodettes.
    Pendant ce temps, Claude se fait couler un bain, puis se prélasse à l'interieur.

    -15h00 :

    Claude s'improvise électricien et là, c'est Le drame.

    Claude est détendu. Dans son bain, c'est le seul endroit où on lui "fout la paix". Il adore humer l'odeur de la mousse, et s'amuse à faire coller les bulles de savon. Sur la pendule, accrochée au mur, il regarde la trotteuse tournée autour des chiffres. Les minutes passent sereinement, sans savoir que ce sont les dernières. Le bout du tunnel est proche.


    Soudain, Claude constate, un imperfection dans l'organisation de sa salle de bain.Une fois de plus, l'applique qui surplombe sa baignoire n'est pas droite, et penche sur le côté. Machinalement, il se leve... et tend le bras pour la redresser. Il n'a pas le temps de réaliser ce qu'il vient de faire. Ses doigts restent collés à l'applique, et dans un ultime sursaut, il tente de les détacher avec son autre main... Mais le courant à traverser son corps, et il est foudroyer, car il à les pieds dans l'eau. Il hurle de douleur, du peu de souffle qui lui reste. Un bruit sourd suit son cri, il vient de s'effondrer sur le rebord de la baignoire. Kathaleen, dans la cuisine, accourt, et, isolée du sol avec se sabot, arrache les doigts de Claude, de la lampe. Marie Thérese coupe l'interrupteur. Sur le moment, elle tente de le réanimer, par le bouche à bouche, et en pressant sa poitrine. Comme Kathaleen ne parle pas français, c'est Marie-Thérese qui appele le SAMU. Claude est inconscient, mais encore vivant. Il est environ 15h15


    -15h20 ,

    Les secours arrivent très vite. Ils tentent des massages cardiaques, et la réanimation. Enfin, le coeur de Claude repart quelques minutes. Mais il n'a pas repris conscience. Cepandant, l'éléctrocution à haute dose de Claude, a entrainé une embolie pulmonaire, et très certainement, s'il avait survecu, de grave dégats au cerveau. Les secours ne perviennent malheureusement pas à le sauver, et Claude est mort, à 15h30.

    -16h00 ,

    Les fans, devant l'immeuble, comprennent mal cette agitation soudaine, et éspèrent que le SAMU n'est pas là pour Claude François. Helas ! A 16h00, toutes les chaines de télévision annoncent la nouvelle : 'Claude François est mort, Claude François n'est plus..."
    Sur les differantes chaines, on ne parle que de cela. On rediffuse tous ses tubes, et a tout moment, les téléspéctateurs éspèrent voir les présentateurs dire "Voici une bonne nouvelle, finalement, Claude François est sauvé...". Mais rien de tout cela... Devant l'immeuble, on ne peut plus passer, c'est innonder de fleurs, de messages... A la SFP, c'est la panique. Josette apprend la mort de son frère, par une secretaire de Claude, qui lui téléphone, la première fois, pour lui dire que Claude aurait du retard, car il doit passer la prendre, pour l'emmener au Moulin, et que Claude s'est fait mal, il a glissé dans sa baignoire. Dix minutes plus tard, le téléphone ressonne, c'est une ami qui lui demande si c'est vrai ce qui arrive en pleurant. Josette n'est pas au courant, et elle allume la radio. Aussitot, et apprend qu'elle ne reverra plus jamais son frère...


  • Commentaires

    2
    Lundi 7 Mars 2016 à 17:39

    Bonjour daddy.J'espère que tu as passer un bon week end.

    J'ai des frissons dans le dos en lisant l'article de notre regretté Cloclo,une date que nous oublierons jamais,qu'elle idée qu'il a eue d'aller autour de cette lumière surtout quand on est mouillé,il nous reste ses chansons et toi Daddy pour lui rentre un bel hommage ce 11 mars 1978 et ceci tous les ans,merci Daddy pour ce bel hommage.

    Chez nous il fait soleil mais bien frais malgré tout.Je te souhaites un bon lundi après midi et un excellent mardi.Bisous,ton amie,gisou.

    1
    Samedi 5 Mars 2016 à 11:54

    Coucou mon ami oui ce jour maudit on ne l'oubliera jamais bon samedi bises pas de nouvelles de Dan 

    Monia59

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :