• CLOCLO VU PAR NIKOS ALIAGAS

    CLOCLO VU PAR NIKOS ALIAGAS

    « Je revois mon père me confectionner de magnifiques costumes à l'identique de ceux de claude »

    J'avais 9 ans quand Claude a disparu et je l'aimais à la folie !

    Ce jour, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

    D'autant que Claude François, c'était vraiment une affaire de famille.

    Chez les Aliagas, nous étions tous fans de lui.

    D'ailleurs, quand mes parents voulaient me faire plaisir, il n'y avait qu'un seul moyen: me donner mon mange-disque pour passer du Cloclo en boucle.

    Quand je le revois, quand je l'entends, c'est toute la douceur et la chaleur de l'enfance qui me reviennent par vagues.

    J'ai des images qui défilent comme cette année 1974 ou, avec mes parents, nous retournions en Grèce pour la première fois.

    Pendant le voyage en voiture, on avait mis du Cloclo à fond la caisse !

    Je revois aussi mon père, tailleur de profession, en train de me confectionner de magnifiques costumes à l'identique de ceux de Claude.

    Je me revois petit garçon dans ma tenue préférée : un costume en velours bleu avec une chemise à jabot.


  • Commentaires

    3
    Samedi 14 Juin 2014 à 19:25

    Coucou bisous du soir Momo

    2
    Samedi 14 Juin 2014 à 11:25

    Coucou bon samedi en musique mon Daddy moi petit resto avec mon chéri  et courses

     

    1
    Samedi 14 Juin 2014 à 08:38

    Kikoo my Daddy .

    J'ai mis ce matin comme Nikos ...

    Mon costume de velours et ma chemise à jabot pour venir te voir !!! lol

    Sumpa cette petite tranche de vie racontée par Nikos  et reprise par toi pour le plaisir et l'information de tes lecteurs . cool

     

    Je te souhaite une très belle journée .

    Big bisou .

    Dan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :