• CLOCLO VU PAR JEAN-MARIE PERIER

    CLOCLO VU PAR JEAN-MARIE PERIER

    « La seule chose dont il ne m'a jamais parlé, c'est de son père »

    La première fois que j'ai entendu parler de Claude François, c'était à Europe 1.

    Je traînais dans les couloirs et j'ai vu un jeune mec blond avec un disque à la main.

    Il voulait faire écouter son disque à Filipacchi.

    Je lui dis : «  Ça tombe bien, je vais le voir ... »

    A partir de là, tout a commencé pour lui.

    Il n'a jamais oublié ce moment.

    Il m'aimait bien car j'étais né, comme lui, un 1er février.

    Puis je l'ai photographié des centaines de fois, j'avais mes têtes préférées, Johnny, Françoise, Dutronc, Mitchell et Cloclo …

    Je me souviens de la première séance.

    Dans sa petite chambre de l'hôtel Magda, rue troyon, il y avait des photos de lui partout punaisées aux murs.

    Il avait une armoire avec deux vestes et deux pantalons.

    Et là, j'ai vu un mec replier un pantalon en plus de dix minutes …

    Cela en dit long sur le personnage.

    La nuit, en tournée, nous parlions beaucoup, mais la seule chose dont il ne m'a jamais parlé, c'est de son père.

    J'ai fait des photos avec lui jusqu'en 1971, après on s'est un peu perdu de vue.


  • Commentaires

    2
    Dimanche 14 Août 2016 à 08:22

    Bonjour mister D. J.

     

    JE TE SOUHAITE un très agréable dimanche entouré de ceux qui te sont chers . 

    Biz .  he

    1
    Samedi 13 Août 2016 à 08:36

    Bonjour my Daddy .

    MERCI de nous faire partager ce témoignage de JEAN MARIE PERIER .

    J'espère pouvoir le rencontrer prochainement lors d'une tournée / conférence dans l'hexagone .  yes

    Possédant tous les numéros de SALUT LES COPAINS ...

    Je vais essayer de retrouver les premières photos que JEAN MARIE a fait de CLAUDE  . yes

    Bon début de W. E.

    Biz .  he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :